mardi 16 juin 2015

RDC: les députés rejettent le projet de loi sur la répartition des sièges

En RDC, l'Assemblée nationale a rejeté, avant examen, le projet de loi sur la répartition des sièges qui lui a été soumis par le gouvernement. Ce texte a été jugé anticonstitutionnel, car il exclut d'office 8 millions de nouveaux électeurs, à savoir tous les mineurs devenus majeurs entre 2011 et 2015.
Les députés ont tous dénoncé le caractère inconstitutionnel du texte qui a été présenté par Evariste Boshab, le vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur. L’élu de l’Union pour la Nation congolaise (UNC), Baudouin Mayo Mambeke, a affirmé que ce projet de loi contient des faux chiffres concernant les électeurs et le nombre de sièges par circonscriptions électorales. Des chiffres difficiles à vérifier par l’Assemblée nationale et pour de nombreux députés. La démarche du gouvernement tend à exclure environ huit millions d’électeurs, des jeunes qui entre-temps ont atteint l’âge de la majorité.
Des répercussions sur le calendrier électoral
La plupart des députés ont reconnu que le rejet de ce projet de loi aura des répercussions certaines sur le calendrier électoral des provinciales et des locales pour l’opposition. C’est peut-être là une stratégie de la majorité pour provoquer un glissement de ce calendrier électoral. Maître Mayo Mambeke met en garde la majorité : « Le calendrier de la présidentielle est contenu dans la Constitution », affirme le député.

rfi.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget