jeudi 18 juin 2015

Coopération France-Gabon-CEEAC : Ali Bongo Ondimba s’entretient avec Jean- Yves Le Drian et Manuel Valls


Invité à prendre part à la cérémonie d’ouverture du Salon de l’aéronautique et de l’espace du Bourget aux côtés de François Hollande, le Président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba a rencontré au cours de cette visite, le Premier ministre français, Manuel Valls et celui de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Des échanges axés sur la vision économique de la sous-région CEMAC et sur le cadre sécuritaire dans cette région ont constitué le contenu des débats. 
 
Lundi 15 juin 2015, juste après avoir apprécié le spectacle inaugural offert par le  Salon du Bourget, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, en sa qualité de président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), s’est entretenu respectivement avec le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.
Des questions d’ordre économique liées à l’intégration économique et à la mobilité des personnes dans l’espace communautaire puis  sécuritaires consécutives à l’attentat-  suicide perpétré au Tchad par le groupe terroriste Boko Haram, ont constitué la trame des échanges.
S’agissant du second point, le président de la République, a « condamné avec la plus grande fermeté un acte ignoble dirigé contre les institutions et les symboles de l’Etat tchadien ainsi que contre des civils innocents. »
 Ali Bongo Ondimba a salué avec le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, l’action « décisive » des Eléments Français au Gabon (EFG) depuis des décennies notamment dans les actions de coopération régionale dont le point d’ancrage est la sécurisation de la sous-région.
Mardi 16 juin 2015, le président de la République s’est rendu à Matignon où il est revenu en compagnie de Manuel Valls sur les relations de coopération économique et commerciale que le Gabon et la France entretiennent depuis des années. En effet, Ali Bongo Ondimba a spécifiquement souhaité une attention renforcée des investisseurs français en direction du marché gabonais en plein processus de diversification.
Sur un point spécifique lié à l’environnement, Ali Bongo Ondimba, face à Manuel Valls, a réitéré sa détermination à prendre part à la Conférence des Nations sur les changements climatiques (COP 21) qui se tiendra dans six mois à Paris, en France.
Ces échanges ont également permis au président de la République de saluer l’action des médecins militaires de l’antenne médico-chirurgicale de la force Barkhane notamment au Tchad, au Mali dans la région de Gao et au Niger à Madama.
 
gaboneco.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget