dimanche 7 juin 2015

Mohamed VI est au Gabon, dernière étape de sa tournée

Le roi Mohammed VI est arrivé dans l’après midi du vendredi à la capitale du Gabon, Libreville. Au programme, un nombre d’accords à signer et le lancement d’un centre de formation dans le domaine des transports.

Le roi du Maroc Mohammed VI est arrivé vendredi après-midi à Libreville pour une visite « de travail et d’amitié », dernière étape d’une importante tournée en Afrique subsaharienne, a constaté un correspondant de l’AFP.
Il a été accueilli à l’aéroport de la capitale gabonaise par le président Ali Bongo Ondimba et une foule de sympathisants gabonais et de membres de la diaspora marocaine, avant le traditionnel passage en revue des troupes.
La durée du séjour du roi Mohammed VI au Gabon n’a pas été précisée.
Les dirigeants marocains et gabonais doivent signer plusieurs accords de coopération lors de cette visite, notamment dans le domaine de la santé, a indiqué la présidence dans un communiqué.
Également au programme, le lancement des travaux d’un centre de formation professionnelle dans les métiers du transport et de la logistique, ainsi que la remise d’un don de 10 tonnes de médicaments à l’Hôpital d’instruction des armées.
Cette visite « est un nouveau témoignage de la relation d’exception qui existe (…) entre le Maroc et le Gabon. Elle est le reflet tangible de la confiance, du respect mutuel et surtout de l’amitié profonde qui lie sa Majesté le Roi à son frère » Ali Bongo, a affirmé l’ambassadeur du Maroc à Libreville, Ali Bojji, dans un entretien au quotidien national l’Union.
Les relations  entre le Maroc et le Gabon remontent à l’époque des pères des deux dirigeants actuels, Hassan II et Omar Bongo Ondimba. Elles ont connu une nouvelle dynamique ces dernières années.
Sous l’impulsion de Mohammed VI et d’Ali Bongo, les deux pays ont multiplié les conventions et les accords destinés à consolider la coopération bilatérale, notamment sur un plan économique.
Les entreprises marocaines sont présentes dans les secteurs clé de l’économie gabonaise, avec par exemple le groupe  Attijariwafa Bank, qui a racheté en 2009 l’Union gabonaise de banque (UGB, troisième banque du pays), ou encore Maroc Telecom, actionnaire majoritaire de Gabon telecom, deuxième entreprise de télécommunications du pays.
Plus de la moitié des investissements directs à l’étranger (IDE) du Maroc ont concerné l’Afrique au cours des cinq dernières années, pour un montant d’1,5 milliard d’euros, selon l’Office national des changes marocain.
Pour Mohammed VI, il s’agit de la troisième tournée du genre en trois ans sur le continent africain où l’activité diplomatique du royaume vise notamment à contre-balancer son absence de l’Union africaine (UA). Le Maroc s’en est retiré en 1984 pour protester contre l’adhésion de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD).
http://telquel.ma/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget