lundi 15 juin 2015

La CPI "déçue" que Béchir n'ait pas été arrêté en Afrique du Sud

Le procureur-adjoint de la Cour pénale internationale s'est dit "déçu" auourd'hui que l'Afrique du Sud n'ait pas arrêté le président soudanais Omar el-Béchir, accusé de génocide, alors qu'il participait à un sommet de l'Union africaine à Johannesburg.
"Nous sommes déçus qu'il n'ait pas été interpellé", a déclaré James Stewart, adjoint de la procureure Fatou Bensouda : "Notre position a toujours été que l'obligation incombant à l'Afrique du Sud est claire, elle devait l'arrêter".


LeFigaro.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget