mercredi 29 avril 2015

Côte d’Ivoire: nouvelle passe d’armes à la tête du FPI

En Côte d'Ivoire, la crise interne au sein du principal parti d'opposition, le Front populaire ivoirien, se poursuit. Ce mardi, les opposants au président du FPI, Pascal Affi N’Guessan, annonçaient que l’ex-président Laurent Gbagbo avait été élu nouveau président du parti. Au cours d'un troisième congrès extraordinaire, Laurent Gbagbo - toujours retenu à la Cour pénale internationale à La Haye - aurait été élu avec plus 99 % des suffrages au sein des fédérations FPI du pays.
C'est décidément une longue passe d'armes où les adversaires croisent le fer en fonction de leur propre tempo. Les opposants à Pascal Affi N’Guessan au sein du FPI augmentent la cadence en ayant réuni, selon eux, 98 des 108 fédérations du pays pour un vote majoritairement en faveur de Laurent Gbagbo comme nouveau patron du FPI, à 99,8 % des votants.
Selon Sébastien Dano Djédjé, qui se revendique président du 3e congrès extraordinaire du FPI, Pascal Affi N’Guessan n'a plus qu'à en tirer les conséquences : « Affi N’Guessan, il faut qu’il respecte nos textes. Et à partir de là, le reste suit. Ça dure, dès l’instant où Gbagbo vient d’être plébiscité. Affi N’Guessan devrait comprendre que sur le terrain, il n’y a plus personne. »
Du côté de Pascal Affi N’Guessan, qui reste président du FPI au regard de la justice ivoirienne, on explique qu'« il s'agit là d'un épiphénomène ». Et l'on rappelle que la candidature de Laurent Gbagbo a été invalidée par la justice en attendant le résultat d'un appel de la partie adverse : « Au titre du FPI, cela n’a aucune espèce de valeur, mais ce que je peux affirmer, c’est que le 4e congrès électif du FPI attend la justice afin de se réunir régulièrement », confirme Franck Mamadou Bamba, secrétaire national à la communication du FPI.
Chacun au FPI continue donc de nier la légitimité de l'autre. Et pour enfoncer encore un peu plus le clou, les opposants à Pascal Affi N’Guessan comptent tenir une cérémonie d'investiture de leur président, Laurent Gbagbo, ce jeudi 30 avril à Mama, fief de l'ex-chef d'Etat ivoirien.
rfi.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget
Une erreur est survenue dans ce gadget