jeudi 23 avril 2015

Attaque du dernier repaire de Boko Haram

Les troupes du Nigeria ont rejoint une offensive terrestre contre le dernier repaire connu des militants islamistes du groupe Boko Haram.
En effet, ceux-ci ont de nombreuses bases dans la grande forêt de Sambisa, qui a été la cible de bombardements aériens depuis février. Certains pensent qu'une partie des écolières de Chibok enlevées il y a plus d'un an y sont retenues.
Mais la forêt de Sambisa est beaucoup plus grande que tous les autres territoires disputés depuis le début du conflit. Les bombardements aériens sur Sambisa ont été ralentis par les conditions météorologiques et une mauvaise visibilité.
De nombreux Nigérians ont critiqué le président sortant Goodluck Jonathan pour ne pas en avoir fait assez pour mettre fin au conflit. Mais celui-ci a promis de détruire le groupe avant le passage de pouvoir à son successeur, Muhammadu Buhari, à la fin du mois de mai.
On estime que trois millions de personnes ont été forcées de quitter leurs maisons depuis 2009, lorsque Boko Haram a débuté son insurrection pour créer un Etat islamique. Les troupes nigérianes, soutenues par celles des pays voisins, ont lancé une offensive contre le groupe en février, et ont repris la plupart du territoire que les militants avaient saisi l'année précédente.
bbc.co.uk

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget