samedi 4 juillet 2015

RCA- Paix : Le Congo contribue aux efforts de la communauté internationale

C’est la quintessence du message délivré par le ministre à la présidence chargé de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo, à la veille du départ de l’Unité de police constituée (UPC) du contingent congolais en République centrafricaine.
 Le chef d’état-major général des Forces armées congolaises, le génarl de division Guy Blanchard Okoï, le commandant de la Gendarmerie nationale, le général de brigade Paul Victor Moigny, le directeur général de la police, le général Jean François Ndenguet, les membres du commandement et du Conseil de commandement de la police nationale, se sont retrouvés, le 3 juillet, à la caserne de la Gendarmerie à Bifouity, autour du ministre de la défense nationale, à l’occasion de la double cérémonie de présentation du commandant de l’UPC/ MINUSCA et de sa prise de commandement.
Une occasion offerte au ministre de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo, de se féliciter de la présence des forces congolaises aux différentes missions dont le Congo a pris part sous l’égide de l’ONU, insistant notamment sur la énième participation de la République du Congo aux missions de la paix en Centrafrique qui a forcé l’admiration de nos partenaires.
Le ministre Mondjo a ensuite dénoncé les manquements graves aux principes déontologiques observés ces derniers temps qui n’honorent par nos forces armées et notre pays, « Cela doit nous interpeller tous », a-t-il martelé.
Il a de ce fait invité les troupes à être attentives, volontaires mais surtout disciplinées, tout en gardant constamment à l’esprit la lourde responsabilité qui les incombe, afin d’atteindre un niveau d’excellence attendu par tous.
Après la prise de commandement du commandant de l’UPC Gambou Louingui qui a constitué le deuxième temps fort de la cérémonie,  un défilé militaire a bouclé la manifestation.
En rappel, la présence des FAC  en RCA remonte à une première participation à la Force multinationale d’Afrique Centrale (FOMUC). Elle s’est poursuivie avec la MICOPAX et la MINUSCA sous l’égide de l’ONU.
Guillaume Ondzé
adiac-congo.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget