lundi 11 mai 2015

Réligieux, opposants... Tous chargent Ouattara

L’élection présidentielle de 2015 constitue l’essentiel de l’actualité ivoirienne de ce lundi 11 mai 2015. Bienvenue à votre revue de presse su Linfodrome.ci. Bonne lecture.

 Les Evêques mettent en garde
 A quelques mois de l’élection présidentielle de 2015, les Evêques ne sont pas sereins face au climat qui prévaut dans le pays. Ils l’ont indiqué dans une déclaration reprise par L’Inter.  « A 6 mois des élections présidentielles : les Evêques cognent fort/ Trop de mensonges ont été semés », titre le journal à sa Une. Dans leur déclaration, les hommes de Dieu se sont, notamment, penchés sur la question de la Justice. « Dans la crise ivoirienne, des crimes ont été commis dans les deux camps. Une justice équitable devrait juger les coupables de l’un et l’autre camp », stipule le document.
Cette déclaration également reprise par Le Temps est un ‘’désaveu pour Ouattara’’ selon le journal. Les Evêques ont notamment appelé, selon le journal, « à une élection équitable et juste ».
Outre cette question, les têtes fortes de l’Eglise Catholique qui étaient réunis à Taabo ce dimanche ont abordé la question de la CONARIV, structure chargée de l’indemnisation des victimes dont la présidence est assurée par Mgr Ahouana, l’un des leurs. « Nous ne sommes pas comptables des actes de Mgr Ahouana à la CONARIV », ont-t-ils indiqué selon Soir Info.
Affi charge Ouattara
Pascal Affi N’Guessan, président contesté du Front populaire ivoirien (FPI) était ce week-end à Bouaké. A cette occasion, il n’a pas manqué de réaffirmer sa volonté d’œuvrer à un départ du pouvoir du président ivoirien, Alassane Ouattara. « Affi N’Guessan explose depuis Bouaké : « Affi N’Guessan explose à Bouaké : ‘’ Nous allons expulser Ouattara du pouvoir’’ », barre le journal à sa Une.  « Ce qui est important aujourd’hui, c’est l’objectif que nous nous sommes fixés. Et, cet objectif, c’est d’expulser Ouattara du pouvoir en octobre 2015 et, nous en avons les moyens », a déclaré l’ex-Premier ministre ivoirien. Cependant, L’Expression retient de ce meeting un aveu du président du FPI. « Gestion du pouvoir : Affi reconnaît enfin l’échec de Gbagbo », titre le journal à sa Une.  Selon le président du FPI, « si nous sommes tombés en 2011, nous devons reconnaître que notre intelligence n’était pas à la hauteur ».
Ouattara en territoire pro-Gbagbo
Le président ivoirien, Alassane Ouattara a effectué une visite d’Etat dans la région de la Mé. A cette occasion, à en croire Le Patriote, le chef de l’Etat a réussi à ‘’retourner’’ cette région traditionnellement proche de Laurent Gbagbo. « Comment Ouattara a brisé la méfiance d’un peuple »,  souligne le journal en manchette. A en croire le quotidien, « la mobilisation pour une région qui était hostile à Ouattara était simplement phénoménale. Cela confirme que le candidat du RHDP est celui de tous les Ivoiriens ». Ce constat n’est pas celui de Le Temps. Selon le journal proche de Laurent Gbagbo, l’on a assisté au cours de cette visite à « une très faible mobilisation ».
linfodrome.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget