mercredi 13 mai 2015

L'ONU satisfaite des résultats du Forum de Bangui

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est félicité lundi des résultats du Forum national de Bangui, qui a réuni du 4 au 11 mai divers acteurs de la crise en République centrafricaine, et a appelé à mettre en œuvre rapidement les recommandations de ce forum.

Le chef de l'ONU a notamment félicité le peuple centrafricain pour l'adoption du «Pacte républicain pour la paix, la réconciliation nationale et la reconstruction en République centrafricaine».
«Les recommandations du Pacte reflètent les aspirations du peuple centrafricain à mettre une fois pour toutes le conflit derrière lui et à construire un pays plus pacifique et plus démocratique», a souligné le porte-parole du chef de l'ONU dans une déclaration à la presse.
Pendant une semaine, les autorités de la transition, les représentants des groupes armés, les partis politiques, des dirigeants religieux et des membres de la société civile ont participé aux débats qui ont porté sur la paix et la sécurité, la justice et la réconciliation ainsi que la gouvernance et le développement économique et social.
Le Secrétaire général a également félicité le gouvernement de transition et les groupes armés pour la signature, dans le cadre du Forum, d'un accord sur les principes de désarmement, de démobilisation et de réintégration. Il a appelé à sa mise en œuvre rapide et intégrale.

«Le Forum de Bangui est le résultat d'un processus historique et inclusif qui a permis aux représentants locaux, aux femmes, à la jeunesse et à la société civile de faire entendre leurs voix. Le Secrétaire général se félicite du rôle de premier plan joué par les femmes tout au long du Forum», a ajouté le porte-parole. «Le Secrétaire général encourage le gouvernement de transition, avec le soutien des Nations Unies et de la communauté internationale, à mettre en œuvre les recommandations du Forum sans délai».
De son côté, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine, Babacar Gaye, a invité la communauté internationale à continuer de se mobiliser pour accompagner le pays « sur le chemin courageux et difficile de la paix ».
«Le Forum a dépassé nos attentes avec cette pertinente particularité de réunir toutes les composantes de la nation mettant ainsi les Centrafricains et les Centrafricaines au chevet de leur propre pays», a dit M. Gaye.

journaldebangui.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget