mercredi 27 mai 2015

CEEAC : Ouverture de la 16e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement d’Afrique Centrale

La capitale tchadienne, N'Djamena, abrite depuis lundi 25 mai 2015, la 16e Session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernements de la Communauté Economique des États de l'Afrique Centrale (CEEAC). La rencontre devrait permettre au président Idriss Déby Itno de rendre compte à ses pairs des six ans d’exercice à la tête de l'institution communautaire et de discuter des questions de paix, sécurité et d’intégration régionale. 
La 16e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) s’ouvre hier, lundi 25 mai 2015 à N’Djamena au Tchad.
Elle s’articulera autour du bilan des six ans d’exercice du président Idriss Déby Itno à la tête de l’institution, des questions de paix, sécurité et d’intégration régionale.
En effet, s’appuyant sur ses missions définies dans le chapitre II article 4 du traité de création de l’institution et  afin de coller aux exigences définies par l’Union Africaine, lesquelles ont pour objectif de faire de la CEEAC un véritable pilier de coopération sous- régionale en Afrique Centrale, la rencontre d’aujourd’hui est une autre occasion pour les chefs d’Etats et gouvernement de focaliser leur attention sur les questions d’actualités que sont : la paix, la sécurité, la stabilité, les infrastructures et l’environnement.
Par ailleurs,  la rupture de la paix dans la majorité des États membres et ses conséquences justifient  la place prépondérante que prennent les questions de paix et de  stabilité dans le « Programme de relance et de redynamisation » adopté par  les Chefs d‘État et de Gouvernement en juin 1999 à Malabo, après la décision de réactiver la CEEAC prise en février 1998  à Libreville.
La lutte contre la secte islamiste nigériane Boko Haram dont les membres multiplient les  exactions au Cameroun et au Niger   sera largement abordée après le sommet de Yaoundé  de février dernier,.
Ainsi, dans la perspective de relever les défis de l’intégration, les pays membres de la CEEAC ont adopté en 2007, un plan stratégique d’intégration et une vision pour l’horizon 2025 qui a  pour ambition de faire de la sous-région un espace de paix, de solidarité, de développement équilibré et de libre circulation des personnes, des biens et des services.
A travers cette 16ème cession ordinaire, les chefs d’Etats et  de gouvernements de la CEEAC comptent bien poursuivre cet impératif.

gaboneco.com 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget