jeudi 21 mai 2015

Cameroun - Lions indomptables: qui protège Volker Finke ?

Malgré un bilan des plus catastrophiques (échecs au Mondial 2014 et la Can 2015), l’entraîneur allemand du Cameroun a bénéficié d’une prolongation de deux ans de son contrat. Une enquête menée par La Météo a permis de mettre à jour ses réseaux.

Ceux qui voulaient le voir quitter le banc de touche des Lions indomptables ont vite déchanté. Il va donc falloir encore supporter la présence du technicien allemand à la tête de la sélection nationale camerounaise, au moins jusqu’en 2017 ! Le contrat de Volker Finke qui expire le 24 mai prochain a été renouvelé de manière tacite par la présidence de la République, malgré les refus conjoints de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et du ministère des Sports et de l’Éducation physique, qui préféraient plutôt une expertise locale avec d’ anciennes gloires telles François Omam Biyick, Patrick Mboma, Eugène Eukeke, etc.
Une décision qui a surpris plus d’une personne, au regard des résultats médiocres obtenus par le coach allemand depuis son arrivée au Cameroun en 2013, notamment une élimination au premier tour de la Coupe du monde 2014 au Brésil après trois défaites devant le Mexique (0-1), la Croatie (0-4) et le Brésil (1-4), ainsi que lors de la Can 2015 organisée en Guinée équatoriale, où le Cameroun avait échoué au premier tour suite à des nuls face au Mali (1-1), la Guinée Conakry (1-1) et une défaite contre la Côte d’Ivoire (0-1).
Alors que sa mission était de ramener le Cameroun à un rang honorable dans le classement Fifa et au premier rang africain, Volker Finke a enchaîné des contreperformances avec les Lions indomptables. Après la coupe du monde du 12 juin au 13 juillet 2014 au Brésil, le Cameroun, classé dernier de la classe a régressé au classement Fifa. Son rang ne s’est guère amélioré au terme de la Can qui s’est jouée du 17 janvier au 8 février 2015 en Guinée équatoriale. Sur le plan continental, le Cameroun ne joue plus les premiers rôles. Mais, contre toute attente, Volker Finke n’a pas jeté l’éponge.
En plus du soutien d’Etoudi, la presse camerounaise fait cas d’une imposition de l’entraineur de la sélection nationale par Puma. Le technicien allemand a reçu un soutien exceptionnel de l’équipementier de l’équipe nationale. Déjà soupçonné d’avoir manœuvré en coulisses pour obtenir la nomination du technicien allemand en mai 2013, l’équipementier historique des Lions indomptables s’immisce à nouveau dans la tanière. Selon une source proche du dossier, ayant requis l’anonymat, la firme, qui « est derrière cette reconduction est prêt à supporter les 2/3 des charges salariales». «Puma, hormis son appui financier, nous fera la part belle en augmentant les équipements pour l’équipe nationale», a déclaré notre interlocuteur.

Stéphane Mbia

Le soutien de certains cadres de la sélection, à l’instar de Stéphane Mbia Etoundi, y est également pour beaucoup. Pour le capitaine des Lions indomptables, l’entraîneur doit rester en poste. Le milieu de terrain assure que l’Allemand est le plus apte à mener les Lions indomptables à la Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017. A la question de savoir s’il souhaitait que Volker Finke continue de diriger les Lions indomptables lors des éliminatoires de la prochaine Can, Mbia répond sans frémir au micro de Rfi : «Pour moi, c’est une évidence. Après l’échec de la Coupe du monde, le Cameroun s’est lancé dans un plan de reconstruction. C’est passé par un changement de mentalité et le renouvellement de l’effectif à 95%. Je suis tout à fait d’accord avec l’idée qu’il continue avec ce groupe qu’il est en train de créer».
Pour le milieu de terrain du Fc Séville, accusé d’imposer son cadet au sein de l’équipe grâce à la complicité qu’il entretient avec le coach, Volker Finke est l’homme de la situation. «Tout à fait. Je le répète. On a perdu un seul match durant cette campagne (Can 2015, ndlr). Face à la Côte d’Ivoire, lors de ce match-là, à ce moment précis, on a manqué d’expérience. Plusieurs jeunes découvraient la Can. Ce n’était pas évident. Je pense que d’ici 2017, les jeunes joueurs auront acquis suffisamment d’expérience afin de s’affirmer lors de la prochaine Can », a-t-il indiqué pour justifier son soutien au technicien germanique.
Malgré un bilan catastrophique, le coach jouit donc encore de la confiance des autorités, des joueurs et de l’équipementier Puma. Volker Finke, le 10 mai 2015, comme pour narguer ses détracteurs, a tenu une séance de travail avec ses collaborateurs et les membres du staff administratif des Lions indomptables. Au menu, la préparation des matches amicaux contre le Burkina Faso (le 06 juin en France) et la RD Congo (le 09 juin en Belgique) et le match officiel de la première journée des éliminatoires de la Can Gabon 2017 le 13 ou 14 juin 2015 à Yaoundé contre la Mauritanie.
Jean Robert Fouda
cameroon-info.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget