mardi 5 mai 2015

Fally Ipupa plaide pour des élections apaisées

Le processus électoral en RD-Congo ne cesse de faire de lui dans un sens comme dans l’autre. Des voix fusent de partout pour émettre un quelconque avis quant à ce. C’est ainsi que l’artiste musicien rd-congolais, Fally Ipupa s’est, aussi, invité aux débats après avoir pris part à la 8ème édition du festival des musiques urbaines d’Anoumabo-FEMUA 2015.
Sur les ondes de la RFI lundi dernier, il a lancé, depuis Abidjan en Côte-d’Ivoire, un appel pour des élections apaisées en RD-Congo. Cela en réaction du thème de cet événement musical d’envergure continentale organisé par l’orchestre ivoirien «Magic System».
«L’intégration et le rapprochement des peuples» est donc le thème qui était choisi pour le 8ème FEMUA alors que le continent noir est en train de connaître une année électorale très intense avec scrutins ça et là comme au Togo, au Benin, en RD-Congo, au Burkina-Faso, en Guinée, en Côte-d’Ivoire, etc. Avec des manifestations populaires déjà observées dans certains pays dont le sien contre les modifications constitutionnelles, le «3 fois Hustler» n’a pas mâché les mots pour dire non à une nouvelle mort massive des innocents rd-congolais durant tout le processus électoral déjà amorcé par le réception des candidatures pour la députation provinciale.
«Les congolais sont déjà beaucoup morts. Et nous ne voulons plus que le sang de nos paisibles compatriotes coule à nouveau», a-t-il soutenu sur RFI. «Dicap la merveille» a émis le vœu de voir les acteurs politiques rd-congolais œuvrer pour la paix en vue du bonheur de la population et du développement du pays. Mais non pas tuer son peuple, poursuit-il, pour des intérêts égocentriques. «Nous voulons que la paix règne», a ajouté le patron du label «F. Victeam». Tenez, c’est donc maintenant un Fally engagé pour la cause du peuple rd-congolais outre sa carrière musicale qui va déjà crescendo.
Il est à noter qu’au cours de la 8ème édition du festival des musiques urbaines d’Anoumabo qu’a organisé l’orchestre ivoirien «Magic System» dans son fief où il a vu le jour, la pop-star de la rumba rd-congolaise a presté sur la même scène que des grosses pointures comme Habib Koité du Mali, Freshly Grouad de l’Afrique du Sud, Bailly Spinto de la Côte-d’Ivoire et autres artistes de renom de la musique africaine. Céruse sur le gâteau. C’est Fally Ipupa qui a eu le privilège de fermer les portes de ce festival, dimanche 26 avril dernier, à Abidjan en Côte-d’Ivoire.
DEO KOKOLO
direct.cd

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget