vendredi 8 mai 2015

Substitution des 425 cadavres : «Joseph KABILA» veut camoufler les crimes

Devant la pression de plus en plus forte de la communauté internationale, pour procéder à l’exhumation et à l’autopsie des 425 corps de la fosse commune de Maluku, «Joseph Kabila» a ordonné aux deux magistrats du Tribunal de Matete et au Gouverneur Kimbuta de substituer les 425 cadavres. «Kabila» redoute que l’autopsie réclamée par la communauté internationale ne révèle les vraies identités des corps enterrés et surtout, qu’elle ne relève les traces des balles et des tortures subies par les victimes. 
Devant la pression de plus en plus forte de la communauté internationale, avec les Etats-Unis d’Amérique en tête, pour procéder à l’exhumation et à l’autopsie des 425 corps de la fosse commune de Maluku, l’imposteur rwandais «Joseph Kabila» vient de recourir aux bons offices du Gouverneur Kimbuta et des deux magistrats du Tribunal de Grande Instance de matete, pour procéder à la substitution des 425 cadavres de la fosse commune de Maluku. L’imposteur rwandais redoute que l’autopsie réclamée par la communauté internationale ne révèle les vraies identités des corps enterrés et surtout, qu’elle ne relève les traces des balles et des tortures subies par les victimes.
Et pour camoufler ces horribles crimes, «Joseph Kabila» a fait appel au Procureur près le Tribunal de Grande Instance de Matete, monsieur MHEWU KAHOZI Gislain, qui est en même temps agent effectif de l’A.N.R. et aussi cousin de KALEV, l’AG de l’A.N.R.Il travaille sous la supervision direct du Procureur près la Cour d’appel de Matete, monsieur Jean-Marie MASUDI, lui aussi agent effectif de l’A.N.R. qui adresse tous ses rapports directement à «Joseph Kabila» dont il est l’homme de main.
En effet, « Kabila » l’a fait venir tout droit du Parquet de Goma et l’a bombardé directement Procureur pour contrôler tout l’appareil judiciaire du Parquet de Matete.Les deux magistrats suscités ont reçu les instructions personnelles de « Kabila » de faire disparaitre les 425 corps de la fosse commune de Maluku pour les remplacer par les corps amassés par le Gouverneur de la Ville de Kinshasa André Kimbuta, avant qu’il n’autorise le lancement de l’enquête de la communauté internationale. Mais dans l’accomplissement de leur mission, les deux magistrats sont confrontés aux mouvements incessants des agents de la MONUSCO qui patrouillent nuit et jour dans les parages.
L’APARECO invite les jeunes patriotes congolais de Maluku à organiser des mouvements de surveillance nocturne et diurne aux alentours de la fosse commune pour empêcher les troubadours de « Kabila » et de Kimbuta à exhumer les corps des victimes pour les substituer aux corps d’autres Congolais qu’ils comptent profaner une fois de plus !
Paris , le 05 Mai 2015
Candide OKEKE
L’ŒIL DU PATRIOTE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget