vendredi 21 août 2015

Côte d’Ivoire – Pour Affi N’Guessan « il ne peut avoir de changement en dehors des élections »

Le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’Guessan, a déposé son dossier de candidature pour la présidentielle d’octobre 2015, ce jeudi 20 août, à la Commission électorale indépendante (Cei). Répondant aux questions des journalistes à la fin du dépôt, il a invité tous les Ivoiriens qui veulent le changement à se rendre aux urnes le 25 octobre prochain.
« Aujourd’hui, nous savons que les Ivoiriens dans leur grande majorité, veulent le changement. Ils ne peuvent pas l’obtenir s’ils ne participent pas aux élections. Elles sont une opportunité historique, démocratique pour opérer le changement. J’invite donc tous les Ivoiriens qui veulent le changement, tous ceux qui veulent mettre fin à la situation inacceptable que nous vivons, à se rendre aux urnes », a dit le président du Fpi.

Pour lui, en dehors des élections à venir, il faudra encore attendre cinq ans avant d’avoir une autre occasion. C’est pourquoi, il appelle à une mobilisation de tous les Ivoiriens le 25 octobre 2015, car « c’est la chance qui nous est offerte par l’État de Côte d’Ivoire, par notre Constitution pour mettre fin au drame que nous vivons et donc c’est pour cela qu’aucun Ivoirien ne doit bouder les élections à venir. »
Bien avant cela il a indiqué que le fait même de déposer sa candidature est un acte important car cela est un acte fondamental du changement dans la mesure où il a déposé sa candidature au nom du Front populaire ivoirien pour gagner l’élection présidentielle d’octobre 2015 et apporter aux Ivoiriens la paix, pour la réconciliation nationale, la libération des prisonniers politiques, le retour des exilés, la restauration de la démocratie en Côte d’Ivoire, et la mise en œuvre de toutes les actions diplomatiques nécessaires à la libération de Laurent Gbagbo.
Il a par ailleurs indiqué s’engager au nom de la Côte d’Ivoire et pour la Côte d’Ivoire pour mettre fin à la pauvreté et à la vie chère.
Il a terminé en indiquant que le Fpi est un grand parti que tout le monde connaît en Côte d’Ivoire et en Afrique. Et que cela est suffisant pour qu’il puisse gagner. « Nous avons un bon programme, des idées. Nous savons que ce que nous voulons pour la Côte d’Ivoire et pour les Ivoiriens. Nous avons aussi un bon candidat qui connaît le terrain, les Ivoiriens et qu’ils connaissent. Qui a une expérience gouvernementale, qui est apprécié de la communauté internationale. Ce sont tous ces atouts qui font que logiquement le Fpi à travers le candidat Affi N’Guessan devrait revenir au pouvoir le 25 octobre prochain », a-t-il conclu.
Ouattara Ouakaltio
Correspondant communal
Fraternité Matin

connectionivoirienne.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget