mercredi 10 août 2016

L'Afrique veut et peut devenir cet eldorado du tourisme

Pour ceux d'entre vous qui décideront d'aller contre la tendance en partant en vacances sur le continent, Le Point Afrique a réalisé une sélection des plus belles destinations, région par région.
PAR 


Publié le  - Modifié le  | Le Point Afrique 
Vu sur une plage de Zanzibar. 
Vu sur une plage de Zanzibar.  © DR


TwitterGoogle +Linked InViadéo


Bien que le tourisme soit globalement à la hausse en Afrique, le continent ne représente pour l'heure que 5,8 % des arrivées touristiques et 3,5 % des recettes engrangées à l'échelle mondiale d'après un rapport de la Banque africaine de développement (BAD) datant de 2015. Loin derrière la région « Asie / Pacifique » qui comptabilise 24 % des arrivées touristiques et 33 % des recettes mondiales. D'après les derniers chiffres de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), les destinations favorites en Afrique sont le Maroc, l'Afrique du Sud, l'Égypte, la Tunisie et le Zimbabwe.
.
 ©  DR
Les Pyramides de Gizeh en Égypte. © DR

Les problématiques majeures du tourisme en Afrique

Plusieurs facteurs expliquent les faibles taux touristiques du continent. Tout d'abord, les crises sanitaires et sécuritaires à répétition. Le virus Ebola a eu un impact sur le tourisme, même dans des pays pourtant éloignés des foyers de contamination. Au Maghreb et en Afrique de l'Ouest, ce sont surtout les instabilités liées aux groupes terroristes tels que Boko Haram ou l'État islamique qui ont affecté le tourisme. Ainsi, les taux de touristes ont baissé de 12 % en un an en Tunisie et en Algérie par exemple. Le Mali, qui traverse une crise depuis quatre ans, a également vu ses taux chuter. Notons également que les pays qui font du tourisme une priorité dans leur politique sont rares…

En outre, le tourisme au sein même du continent reste une pratique relativement peu courante. Peu de familles peuvent se permettre de partir en vacances à l'étranger. Mais ce phénomène s'explique surtout en raison des mentalités. « Partir en vacances loin ou près de son lieu de travail n'est pas encore une tradition bien ancrée au sein de la classe moyenne africaine », explique Isaïe Dougnon, chercheur à l'université de Bamako, à Slate Afrique. La plupart des familles, si elles voyagent, profitent de ce temps libre pour aller rendre visite à leurs familles vivant dans d'autres villes du pays.

« Venir, voir, sentir et croire »

Les mentalités sont en train de changer et de plus en plus de jeunes mariés partent en lune de miel dans un autre pays africain que le leur par exemple, une tradition qui n'existait pas il y a quelques années. La mise en place de visas uniques pour certaines régions, comme celui lancé par la Communauté d'Afrique de l'Est entre le Kenya, le Rwanda et l'Ouganda, ou le visa Kaza entre le Zimbabwe et la Zambie, pourrait également permettre de relancer le tourisme dans ces régions. Et le tourisme en Afrique semble avoir trouvé sa spécificité, en effet, le tourisme africain est une expérience à voir, à sentir et surtout il faut y croire. Plus éloquent que des heures de discours cette manière nouvelle de vivre l'Afrique a d'abord été mise en avant par les Africains eux-mêmes. Appareils photo à la main, ils veulent donner à voir ce potentiel de l'Afrique, reste à savoir si les dirigeants suivront.
Sur les cinq pays les plus visités du continent, trois se situent en Afrique du Nord. La situation en Libye est à l'heure actuelle trop instable pour permettre aux voyageurs de s'y rendre, mais hormis ce pays, la région abrite de nombreux trésors à voir absolument.… La suite dans le premier épisode consacré à l'Afrique du Nord.

http://afrique.lepoint.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recent Posts

Une erreur est survenue dans ce gadget